LE MONDE DES ADOS, le quinzomadaire édité par FLEURUS PRESSE fête ses 18 ans

Quand est né Le Monde des ados ? Quel est le lien avec Télérama ? Pourquoi y a-t-il le logo du quotidien Le Monde sur la couverture ? Pourquoi n’y a-t-il que des filles à la rédaction ?

À l’occasion des 18 ans du MDA, la rédaction répond à (presque) toutes les questions.

Quand est sorti le premier Monde des ados ?

Le numéro 1 de L’Hebdo, le monde des ados est daté du mercredi 8 janvier 2003. Il a déjà pour ambition de « t’expliquer l’actualité et te donner la parole sur tous les sujets”, comme l’écrit dans son édito Gérard Dhôtel, son premier rédacteur en chef.

Comment est-il né ?

Remontons à 1991, quand le magazine Télérama décide de créer un journal télé pour les enfants, qui parle aussi de cinéma, de livres, de spectacles. « Il s’agissait d’offrir de l’information culturelle de qualité aux enfants”, se souvient Valérie Hurier, l’ex-rédac’chef de Télérama Junior.

Quasiment au même moment, chez Fleurus Presse, une équipe planche sur un hebdomadaire d’actualité : Infos Junior. Comme ces deux rédactions appartiennent au même groupe de presse (Les Publications de la vie catholique), elles finissent par unir leurs forces et fondent L’Hebdo des juniors en 1997.

Quel lien avec Le Monde ?

En 2003, Fleurus Presse est acheté par le groupe Le Monde. Il est temps pour L’Hebdo des juniors de changer de formule ! Le 8 janvier 2003, il paraît d’abord sous le titre L’Hebdo, le monde des ados, puis Le Monde des ados le 15 avril 2005. Le mag paraît désormais un mercredi sur deux (c’est un “quinzomadaire”) et il utilise la célèbre typo (on l’appelle gothique) du Monde. En échange, Le Monde des ados se doit d’être aussi sérieux et exigeant que son grand frère. Une belle occasion !

De quoi parlait le premier numéro ?

Il faisait (déjà !) la part belle au portable, à Harry Potter et à la téléréalité. Il mettait à l’honneur Stéphanie, une ado de 14 ans engagée dans le club Citoyenneté de son collège. Ça vous rappelle celles et ceux qui font le buzz dans l’actuel MDA : le/la reporter du MDA, « L’actu vue avec un lecteur ou une lectrice » ou « Le/La Superado » ? Normal ! Nous avons toujours donné la parole aux adolescents. Et ça vient de très loin ! “C’est d’abord ton journal où tu donnes ton avis sur tout ce qui t’intéresse”, peut-on lire dans le premier édito d’Infos Junior du 4 septembre 1992.

Qu’est-ce qui a changé ?

Depuis une dizaine d’années, sa rédaction permanente est exclusivement féminine. On demande régulièrement pourquoi… « En lisant votre article, je remarque que toute l’équipe, à l’exception du stagiaire, est féminine. Pensez-vous qu’il y ait une raison à cela ? ». Il n’y a évidemment pas de raison officielle à cela ! À une époque, il y avait quatre hommes. Aujourd’hui, il y a plusieurs garçons parmi nos collaborateurs (journalistes pigistes, illustrateurs, photographes, maquettistes). Et le MDA accueille régulièrement des stagiaires masculins à la rédac ! Vous pouvez lire le portrait chinois d’un stagiaire de 2020, Clément !

À 18 ans, le MDA est heureux et joyeux. Il a parfois de bonnes notes (des numéros qui marchent bien) et parfois de moins bonnes (des numéros qui marchent moins bien). Le voilà majeur ! Mais rassurez-vous, il restera toujours un éternel collégien !

A découvrir sur le site du Monde des ados