Entrez dans la tête du plus célèbre des empereurs…

 

 – Le premier roman graphique consacré à Napoléon –

Moi, Napoléon est le premier roman graphique consacré à l’empereur des Français. Exilé à Sainte-Hélène, Napoléon revient sur les grands épisodes de sa vie, au fil d’un vibrant monologue intérieur : de sa naissance à Ajaccio à sa chute à Waterloo, en passant par son sacre et ses grandes batailles.

Vincent Mottez et Bruno Wennagel se sont attaqués à un monument de l’Histoire de France, un personnage qui aura marqué son siècle et le monde entier. Le livre Moi, Napoléon mêle une écriture classique et des illustrations inspirées de l’iconographie impériale et de l’univers sombre des comics américains. Bruno Wennagel, le dessinateur, fait refléter dans ses illustrations l’âme tourmentée de l’empereur. Pour raconter différemment l’histoire de Napoléon.
Un livre fait pour les curieux et les fans d’Histoire. 

– En librairie dès le 7 avril 2021 –

Feuilletez le dossier de presse :

– Une approche inédite –

Dans ce roman, Napoléon se raconte à la première personne. Les lecteurs entreront dans sa tête au crépuscule de sa vie. En exil à Saint-Hélène et rongé par l’amertume, Napoléon voit sa vie défiler et revient sur les grands moments qui ont marqué son existence et nous livre ses pensées intimes. 

25 dates qui permettent aux lecteurs de comprendre qui il était. Toute la complexité du personnage ressort au fil des pages. Loin d’être une apologie de l’homme, le roman Moi, Napoléon explore sa personnalité sombre. Sa mégalomanie, son hubris et son impitoyable course vers la gloire l’auront perdu.
L’alternance entre le texte, les planches de BD et les illustrations donnent à ce roman graphique une esthétique unique. 

Il inspire et règne sur les arts depuis plus de deux siècles. Il les a domestiqués de son vivant au service de son image et de son gouvernement, dans un style rebaptisé « Empire » qui fut celui de son siècle. […]

« Lui, lui partout »… Victor Hugo avait bien raison. Encore ne se doutait-il pas qu’à côté de ces Napoléons des arts les plus anciens et les plus classiques, naîtraient et prospéreraient ceux de leurs déclinaisons modernes comme l’art contemporain (y compris parfois dans ses plus déroutantes créations), la chanson de variété, la comédie musicale, la bande dessinée et, désormais, le roman graphique. […]

Wennagel et Mottez nous proposent ainsi une œuvre de notre temps. Ils confirment que, au fond, l’aventure individuelle et l’épopée collective de notre grand homme se prêtent parfaitement aux expressions artistiques de tous les temps. Et comme ils ont pris le parti de créer un « Napoléon par lui-même », gageons que si l’empereur de Sainte-Hélène avait connu leur travail, il aurait peut être lancé à Las Cases, qui en aurait témoigné dans son Mémorial : « Quel roman graphique que sa vie ! »

Extrait de la préface de Thierry Lentz
Directeur de la Fondation Napoléon

– Un livre historique richement documenté –

Ces 150 pages de confessions fictives s’appuient sur une solide documentation historique.

Vincent Mottez, journaliste, contributeur de la maison d’édition Quelle Histoire et auteur de deux ouvrages sur l’Histoire, su donner des aspérités et une personnalité au texte. Il a convoqué de nombreuses sources, dont les mémoires de Napoléon transcrites par ses généraux présents à Saint-Hélène, pour lui conférer un ton napoléonien. 

 


Le podcast Moi, Napoléon à découvrir sur toutes les plateformes

 

D’Ajaccio à Waterloo, de son sacre à son exil à Saint-Hélène, le plus célèbre des empereurs français se raconte… Découvrez la série audio librement adaptée du roman graphique Moi, Napoléon à écouter gratuitement sur toutes les plateformes de podcasts (Spotify, Deezer, Apple podcasts, Acast, etc.).

Parallèlement à la création de ce premier roman graphique, Unique Heritage Editions a également produite une série audio de 7 épisodes. Librement adaptée du livre Moi, Napoléon, elle retrace également les moments clés de la vie de Napoléon. Récits  racontés à la première personne par le comédien Francis Huster.